VI Maryette Séjournet

 Filiation

Jehan Séjournet, “l’aisne” x Marghe de le Rosière

II Jehan Séjournet x Marguerite Parti

III Jacques Séjournet x Isabiel Saumon

IV Joachim Séjournet x Jenne de Montigny

V Nicolas Séjournet x Peronne de Ghillenghien

VI Maryette Séjournet  x Henry de Germes

 

 Descendance

1.1.4.6.16.7 | Maryette Séjournet. Le Livre de raison la mentionne comme septième et dernière de Collinet Séjournet et de Péronne de Ghislenghien, mais ne donne ni les noms de ses parrains et marraines, ni la date de sa naissance. Maryette était la petite-fille de Joachim Séjournet et de Jenne de Montigny, et le Livre de raison dit qu’elle épousa ‘Maistre’ Henry de Germes  desquelz sont venus, Jean, Henry, Maistre Gilles, Jacques, Jenne, Henriette, Marguerite et Adrienne de Germes’ [SEJ1477/1731].

Maître Henry de la Haye dit de Germes, fut receveur de la ville, terre et seigneurie de Leuze, situation qu’il n’avait plus en 1564. Il est mentionné dans plusieurs chirographes athois, notamment des 18 janvier 1559, 5 septembre 1564 et 6 mai 1567, relatifs à des rentes ou ventes de biens. Dans ce dernier acte, il est dit demeurant à Ath. Il portait les armes suivantes : d'or à la bande engrêlée de gueules, chargée de trois besants d'or et accompagnés de six rencontres de boeuf de sable, posées en orle. 

En 1559, Marie Séjournet et Maître Henry de Germes son mari firent relief du fief de la Ramonnerie, devant Pierre Carbon bailly de Silly. D’après le chevalier Parthon, elle paraît en 1589 comme veuve, au dénombrement des fiefs et arrières fiefs de la pairie de Silly ; et selon le comte du Chastel, Marie Séjournet est l’ancêtre de tous les du Chastel de la Howarderie [CHA, volume II, p.100][FOR1976, p.54].

Ils eurent sept enfants : Henri (éc. x Marie des Marets, veuve de Jehan de la Chapelle, seigneur de Pérégrin, fille de Jehan et de Jehanne de Theideghem), Adrienne, Anne-Jeanne (qui suit en VII/3), Henriette (qui suit en VII/4), Gilles (qui suit en VII/5), Jehan (éc., domicilié à Séville, en Andalousie en 1600), et Jacques (éc., résidant en 1600 à Mexico, Indes Occidentales).

VII/3 - Anne-Jeanne de GERMES x Julien le Procureur, dit de Hautport, éc., pensionnaire du Roi, fils de Philippe, éc., seigneur du Jardin, de la Motte et de Hembise, et de Jehanne Sallet.

VIII/1 - Robert de TORRES de HAUTPORT, éc., domicilié à Séville (Andalousie) en 1631

VIII/2 - Henri de HAUTPORT, éc., établit aux Indes occidentales

VIII/3 - Pierre de HAUTPORT, éc., mort célibataire à Ath

VIII/4 - Jeanne de HAUTPORT, fille dévote

VII/4 - Henriette de GERMES, † Ath 21 février 1624, inh. avec son mari en l’église Saint-Julien à l’entrée de la chapelle du Saint Sacrement, x Jehan de Baralle, † Ath 15 février 1643, demeurant à Ath, seigneur de la Bruyère, de Leembos et des fiefs que son père possédait à Ath, qu’il releva par acte du 1 août 1591. Il fut plusieurs fois échevin d’Ath, et fut élu bourgmestre en 1624, réelu en 1625, puis en 1629, 1630, 1638, 1639 [DEN-LIL, AD59][BOU1750, p.432].

VIII/1 – Julien de BARALLE, vraisemblablement mort jeune et sans postérité, sa part de la terre et seigneurie de la Bruyère appartement en 1660 aux hoirs de Daniel Masselon [DEN-LIL, AD59].

VIII/2 – Marie de BARALLE, reçu en 1591 une partie des terres de son grand-père situées à Ath, qu'elle revendit quelques années plus tard [DEN-LIL, AD59].

VII/5 - Gilles de GERMES, éc., seigneur de Crolières, lieutenant du gouverneur des villes et châtellenie d'Ath, le chevalier Antoine du Breucquet, x Catherine de Buillemont, dame de Jardinelles à Celles-lez-Molembais, fille de Jehan, éc., seigneur du Jardin, de la Croix-Piéron, du Mont-d'Escanaffles, et de Marie Benoît. Ils eurent six enfants : N. (seigneur des Crolières, prêtre), Gilles (seigneur du Jardin, † en célibat), Anne (qui suit en VIII/3), Marie (religieuse carméliete à Tournai), Aldegonde (religieuse pauvre claire à Saint-Omer), et Robertine (religieuse au couvent de Nazareth à Ath)

VIII/3 – Anne de GERMES, °1612, † <1683, dame du Jardin en Hainaut et de la Croix-Piéron à Escanaffles x 12 mai 1641 Noël-Lamoral d'Ostrel, †1683, chevalier, baron de Flers, seigneur de Cambligneul, Buillemont, fils de Robert, chevalier, seigneur de Flers-Flammermont, Cambligneul, et de Bonne de Lannoy, dame de Buillemont. Dont entre autres :

IX/2 - Jeanne-Thérèse d'OSTREL, °1643 x Antoine du Chastel de la Howarderie, †1683, vicomte de Haubourdin et d'Emmerin, vicomte de la Howarderie, vicomte de Cavrines, seigneur d'Aix-en-Pévèle, d'Auberbus, de Velvain xx Joseph de Haynin et d'Hamelincourt, chevalier, baron de Haynin et d'Halincourt, seigneur de Wambrechies. Du premier lit entre autres :

X/1 - Robert du CHASTEL de la HOWARDERIE, créé comte du Chastel de la Howarderie et du Saint-Empire-Romain-Allemand en 1696, vicomte de Cavrines, seigneur d'Aix-en-Pévèle, d'Auberbus, x Marie-Claire de Croix de Heuchin, xx Philippine de Namur de Joncret. Du premier mariage entre autres :

XI/5 - Comte Alexandre du CHASTEL de la HOWARDERIE, °1701, †1769, vicomte de Cavrines, seigneur d'Aix-en-Pévèle, x 29 mars 1724 Ernestine de Corbie, °1701, †1774, dame de Bliquy en Aix-en-Pévèle, fille de Pierre et d'Angélique de Bischop. Dont entre autres :

XII/3 - Comte Eugène du CHASTEL de la HOWARDERIE, °1727, †1784, vicomte de Haubourdin et de Cavrines, sire de la Howarderie, seigneur d'Aix-en-Pévèle, d'Auberbus, de Wattinettes, d'Harchies (à Mouchin), x 13 janvier 1756 Adrienne de Rodoan, dite d'Inglinghem, †1794, fille d'Antoine et de Marie-Catherine du Chastel de la Howarderie

XIII/1 - Comte Ernest du CHASTEL de la HOWARDERIE, °Nivelles 3 février 1760, †Hollain 2 novembre 1844, vicomte de Haubourdin, sire de la Howarderie, seigneur d'Aix-en-Pévèle, de Bléquy, d'Escramel, d'Auberbus, de Wattinettes, capitaine au service de France, émigra jusqu'au Directoire, obtint le 5 mars 1816 reconnaissance de noblesse et du titre de comte, bourgmestre de la Howarderie jusqu'en 1830, lieutenant-colonel des dragons au service du Congrès National de Belgique, x Montignies-sur-Roc 5 janvier 1791 Eugénie de Waziers-Wavrin, °Mons 6 septembre 1769, †Wez-Velvain 21 juin 1814, sa cousine germaine.

XIV/2 - Comtesse Virginie du CHASTEL de la HOWARDERIE, °1793, †1847, x Denis de la Motte-Baraffe de Bourquembray, °1787, †1820, éc.  de la MOTTE-BARAFFE de BOURQUEMBRAY, de BEAUFFORT, de CARTIER d’YVES, CLAEYS, DEFONTAINE dit de MONTBRUN, de DONNEA de HAMOIR, DRION DU CHAPOIS, du FONTBARE de FUMAL, de GIEY, van HAVRE, de HENNIN de BOUSSU WALCOURT, JOLLY, ‘t KINT de ROODENBEKE, de MATHELIN, le POLAIN de WAROUX, de RADZITZKY d’OSTROWICK, ROBERTI, THIBAUT de MAISIERES, de TROOSTEMBERGH, VALENTIN

XIV/5 - Comte Louis du CHASTEL de la HOWARDERIE, °Howarderie 21 novembre 1803, †Lesdain 17 mai 1865, vicomte de Cavrines, seigneur d'Aix-en-Pévèle, bourgmestre de Lesdain durant plus de trente ans, obtint le 2 novembre 1857 reconnaissance de noblesse et confirmation du titre de comte transmissible à tous ses descendants, x Hollain 8 avril 1878 Euphémie du Chastel de la Howarderie, °Hollain 11 septembre 1805, †Hollain 5 janvier 1862, sa cousine germaine. Dont entre autres:

XV/2 - Comte Robert du CHASTEL de la HOWARDERIE, °Hollain 14 février 1832, †Bruxelles 14 juillet 1898, vicomte de Cavrinnes, seigneur d'Aix-en-Pévèle, chambellan du roi des Pays-Bas, bourgmestre de Howarderie et de Hollain, x Hollain 23 avril (27 avril) 1857 baronne Gabrielle de Vinck de Wuestwezel, °Anvers 3 juillet 1836, †Hollain 18 novembre 1910  du CHASTEL de la HOWARDERIE, GERICKE d’HERWYNEN, de HARLEZ de DEULIN, LAWSON, de LIMBURG STIRUM, REGOUT, de COCK de RAMEYEN, ROOMAN d’ERTBUER

XV/4 - Comte Frédéric du CHASTEL de la HOWARDERIE, °1836, †1893, capitaine au 1er régiment de lanciers belge, x comtesse Alice du CHASTEL de la HOWARDERIE (voir ci-dessous de Germes - du CHASTEL de la HOWARDERIE, génération XV), °1846, †191, sa parente. Dont e.a. :

XVI/1 – Yolande du CHASTEL de la HOWARDERIE, °1869, †1958, x comte Albert du Chastel de la Howarderie (voir ci-dessous de Germes - du Chastel de la Howarderie, génération XVI)

XVI/3 – Geneviève du CHASTEL de la HOWARDERIE, °1872, †1908, x comte Jean du Puget, °1836, †1902

XIII/2 - Comte Henri du CHASTEL de la HOWARDERIE, °Nivelles 28 février 1761, †Tournai 5 avril 1825, officier aux gardes-wallonnes, lieutenant-colonel d'infanterie espagnole, colonel d'infanterie du Regt N°4 West-Flandre, membre de la première chambre des Etats-Généraux des Pays-Bas ( lors de la campagne contre Napoléon I, il fut sous les ordres du futur roi des Pays-Bas, Guillaume Ier), x Tournai 29 août 1786 Anne-Cécile des Enffans de Vincourt, °Tournai 26 septembre 1773, †Tournai 31 décembre 1813, dame de Vincourt (elle se maria à 12 ans et 11 mois). Dont entre autres :

XIV/4 – Eugénie du CHASTEL de la HOWARDERIE, °1795, x Pierre de Coux de Saint-Laurent, °1787, †1849, éc.

XIV/6 - Comte Adolphe du CHASTEL de la HOWARDERIE, °1797, †1845, s'engagea en 1814 dans l'armée des Pays-Bas et combattit à Waterloo, officier de cavalerie en 1826, x Léonice Lefèbvre, °1804, †1827.  du CHASTEL de la HOWARDERIE, AGIE DE SELSAETEN, ALESSI REMEDI, d’ANSEMBOURG, d'ANTHENAISE, BAREEL, de BASSOMPIERRE, de BEAUFORT, de BELLEFROID d’OUDOUMONT, de BETHUNE HESDIGNEUL, de BOISGELIN, BONAERT, van den BRANDEN de REETH, de BROUCHOVEN de BERGEYCK, BROUN-LINDSAY, BRUCE WALKER, van der BURCH, de CASTELLANE-ESPARRON, CAZIN d’HONINCTHUN, de CROIX, de CROŸ, DADVISARD, DELMAS-GUICHENNE, DEMARET, DIERCKX de CASTERLE, DOCQUIER, DUMONT de CHASSART, de FAESTRAETS, della FAILLE de LEVERGHEM, GAILLY de TAURINES, GEELHAND de MERXEM, GENDEBIEN, GOUNOD, de HALLEUX, HENRIOT, van HOVELL tot WESTERFLIER, JANSSENS de BISTHOVEN, de JONGHE d’ARDOYE, KERVYN de MARCKE ten DRIESSCHE, KNEPPELHOUT van STERKENBURG, LANNOY, de LANNOY, van LENNEP, de LICHTERVELDE, de LIMBURG STIRUM, de LOBKOWICZ, de MAERE d’AERTRYCKE, MANSEL PLEYDELL, de MARNIX de SAINTE ALDEGONDE, de MERODE, MEEUS, MISSON, de MOREAU d'ANDOY, MORETUS PLANTIN de BOUCHOUT, MEEUS, MOURIAU de MEULENACKER, MIKOLAJCZAK, MONSERON-DUPIN, JAKOB van MOY de SONS, von MOŸ de SONS, von NOSTITZ-RIENECK, OLBRECHTS, d’OULTREMONT, du PARC LOCMARIA, de PERRE de BERNIS, du PONTAVICE, QUERTON, SNOY, de RADIGUES SAINT GUEDAL de CHENNEVIERE, de RADZITSKY d’OSTROWICK, REGOUT, de RENESSE, de RIBEAUCOURT, ROBINEAU de ROCHEQUAIRIE, ROCHE, de ROMREE de VINCHENET, de SAHUGUET d'AMARZIT, SNOY, de T’SERCLAES, SERRUYS, SPEECKAERT, d’URSEL, VANDYSTADT, VARVIANIS, van de WALLE, de WANDELEER, de WASSEIGE, de WOELMONT de BRUMAGNE, ZURSTRASSEN 

XII/11 - Comte Ferdinand du CHASTEL de la HOWARDERIE, °1739, †1812, officier aux gardes wallonnes, lieutenant-colonel, commandant de la place de Madrid, gouverneur de droit de l'hospice des Vieux-Hommes à Watrelos, x (1802) Adélaïde le Brun, °1763, †1846. Tous les enfants furent légitimés par le mariage de leurs parents. Dont entre autres :

XIII/1 - Comtesse Méliton du CHASTEL de la HOWARDERIE, °1786, †1854, x Wallerand Hespel d'Harponville, °1786, †1862, éc., officier aux gardes wallonnes

XIV/1 - Wallerand HESPEL d'HARPONVILLE, dit le comte d'Hespel, °1814, †1873, capitaine de cavalerie au service d'Espagne, x Gabrielle Cortois de Charnailles, °1816

XV/1 – Wallerand HESPEL d'HARPONVILLE, °1841, déclaré absent et dont l'existence est inconnue

XV/2 – Edouard HESPEL d'HARPONVILLE, °1844, éc., dit comte d'Harponville, lieutenant au 7ème bataillon de chasseurs à pied, x Julie le Bas de Courmont

XIII/3 - Comtesse Pulchérie du CHASTEL de la HOWARDERIE, °1802, x vicomte Edouard de Geslin de la Villesolon

XIV/1 - Charles de GESLIN de la VILLESOLON

XIV/2 - Henri de GESLIN de la VILLESOLON

XIV/3 - Octavie Henriette de GESLIN de la VILLESOLON, † Paris 1er mai 1855, x Raymond Martin Aymé, ° 11 novembre 1811, † Colombes 27 janvier 1904, rentier (xx Colombes 13 mai 1903 Cécile Hecquet, °en Belgique en 1863, rentière), fils de Jean et de Magdeleine Tessier (ou Teyssier)

XI/6 - Comte Denis du CHASTEL de la HOWARDERIE, °1705, †1749, seigneur de Cramelles avec ses soeurs Marie et Françoise, capitaine de cavalerie, mort à Breda de ses blessures de guerre, x Suzanne de Same, issue d'une famille du Holstein, xx Anne de Gulpen de Wodemont, baronne de Gulpen de Wodemont, xxx Ernestinne le Febure, veuve de N. des Marets. Du troisième lit :

XII/1 - Comte Denis-Dominique du CHASTEL de la HOWARDERIE, °1748, †1833, officier au service de Hollande, puis dans les régiements de Nassau-Siegen et Royal-Allemand au service de France, colonel des dragons du Hainaut au service des Etats-Belgiques de 1789 à 1790, commissaire du pouvoir exécutif à Braine-l'Alleud, puis à Louvain, sous-préfet de Louvain sous Napoléon I, administrateur de la loterie du royaume des Pays-Bas, auteur d'un ouvrage de mécanique intitulé : "l'Ame de l'Univers, ou le Mouvement", x 1776 Hégésippe de Percy Herville, qu'il avait enlevée et dont il eut deux enfants, xx 1800 Marie-Jeanne Péchaubès, °1768, †1847, dont quatre enfants (fille de Marie d'Hecque et de Jean-Jacques Péchaubès, geôlier à la prison de Valenciennes, où la tourmente révolutionnaire avait jeté, comme aristocrate, le comte Dominique I, lequel fut délivré par la fille de son geôlier, Marie-Jeanne, qui le suivit dans sa fuite et qu'il épousa dès qu'il le put. Du premier lit :

XIII/1 - Comte Dominique du CHASTEL de la HOWARDERIE, °1776, †1839, capitaine aux dragons autrichiens de Latour, sert après 1814 général-major de cavalerie dans l'armée hollandaise et devient le grand-veneur et l'ami personnel du roi Guillaume Ier des Pays-Bas, x comtesse Caroline von Roggendrof von Mollenburg, °1779, †1869. Dont entre autres :

XIV/1 - Comte Charles du CHASTEL de la HOWARDERIE, °1807, †1876, capitaine de dragons au service des Pays-Bas en 1939, se fixa à Gand et s'y est fait naturaliser belge, bourgmestre de Ronsele, x Mathilde van Zuylen van Nyevelt, °1819, †1842, xx baronne Georgine de Draeck van Ronsele, °1821, †1897. Du second lit :

XV/2 – Cécile du CHASTEL de la HOWARDERIE, °1848, x château de Ronsele 19 novembre 1874 comte Félix de Narzymski de Lubieszyn, ° à Czersk (Pologne) 1851 XIV/4 – Albertine du CHASTEL de la HOWARDERIE, °1814 x André Zakrzewski, seigneur russe gentilhomme du palatinat de Saratow (Russie). Dont Marie, Olga et Marguerite Zakrzewska.

XIII/2 - Comte Eugène du CHASTEL de la HOWARDERIE, °1777, †1849, éc., receveur des contributions directes à Louvain x Thérèse de Cock, °1790, †1875. Dont entre autres :

XIV/2 – Comtesse Thérèse du CHASTEL de la HOWARDERIE, °1818,†1904, elle obtint le 20 octobre 1887 pour elle et pour ses trois fils survivants, autorisation d'ajouter à leur nom celui de "d'Ostrowick", x baron Charles de Radzitzky, °1799, †1868, conseiller communal de Diest, capitaine-commandant de la garde bourgeoise de Diest  de RADZITZKY d’OSTROWICK, d’ANSEMBOURG, APPELS, de BERNARD de FAUCONVAL de DEUKEM, de CACERES BOLANOIS, de CATERS, della FAIILE de LEVERGHEM, JOUSLIN de NORAY, de KERCHOVE de DENTERGHEM, de LAMINNE de BEX, LAVENNE, de MEESTER de BETZENBROECK, de MOREAU d’ANDOY, NEIRICNKX, de RIBEAUCOURT, ROOMAN de LICHTBUER, de ROSMORDUC, de SCHAETZEN van BRIENEN, t’SERSTEVENS

XIV/4 – Comtesse Octavie du CHASTEL de la HOWARDERIE, °1828, †1905 x Jules Iweins, °1827, †1896, éc., obtint reconnaissance de noblesse le 26 août 1884, président du tribunal de première instance d'Ypres  IWEINS de WAVRANS, le BEGHE de GERMINY, de CROMBRUGGHE de LOORINGHE, de LOOZ-CORSWAREM, LEQUIME, d’OULTREMONT, ROBERTI de WINGHE, SNOY, TAKASHI, ULLENS de SCHOOTEN, de VIRON

X/2 - Chevalier Louis du CHASTEL de la HOWARDERIE, vicomte d'Ogimont, †avant 1763 x Marie-Catherine le Roy du Quesnel, °1705, †1763 (sans postérité). Il eut toutefois de Marie-Adrienne Eschep une fille naturelle : Marie-Louise, °1704, †1779, x Philippe Delcroix, †1772 

IX/4 - Robert-Lamoral d’OSTREL, †1726, chevalier, sire et baron de Flers, seigneur de Cambligneul et de Buillemont, bourgeois d'Arras, x Marie-Claire d'Ostrel, dame de Baillescourt, xx 28 janvier 1691 Marguerite Boucquel, °1667,†1743. Du second lit:

X/4 – Antoine d’OSTREL, dit le marquis de Cambligneul, °16 octobre 1695,†1765, chevalier, sire et baron de Flers, seigneur de Cambligneul, reçu au collège Mazarin en 1709, puis reçu page dans la grande écurie du Roi de France le 12 mars 1714, x 24 juillet 1720 Marie Mayoult, dernière de sa branche. Dont entre autres :

XI/2 - Joseph d’OSTREL, +1803, chevalier, x 1773 Luce de Montguyot

XII/1 - Philippe, d’OSTREL, °1774, †1858, chevalier, sire et baron de Flers, x 1805 Marie-Louise d'HERBAIS de THUN (voir ci-après d'Herbais, degré XII), °1778, †1861. Dont entre autres :

XIII/2 – Zoé d’OSTREL de FLERS, °vers 1809, †1860, x Victor, baron de Fresnoy

XIII/3 – Laure d’OSTREL de FLERS, °vers 1812, †1861, x 24 novembre 1840 Joseph de Beaulincourt, comte de Marles, °Barcelone 7 août 1805, †château de Beauvoir 4 septembre 1871, comte de Marles, sans postérité

XI/3 - Marie-Thérèse d'OSTREL de FLERS, †1794, x Cambrai 21 janvier 1750 chevalier Philippe le Clément de Saint-Marcq, b La Madeleine de Lille 21 juillet 1720, †1766, seigneur de Saint-Marcq (Artois), de Taintegnies, de Guignis (Tournaisis), du Molinel, de la Pecquerie, de Bailliart (à Jolain), major au régiment de Soissonnais, fils de Philippe, chevalier, seigneur de Saint-Marcq, etc., colonel au service de France, et de Marie-Thérèse de Lannoy des Prets, dame de la Pecquerie, d'Emmerin, etc.. Dont entre autres :

XII/2 – Baron Philippe le CLEMENT de TAINTIGNIES, °1754, †1832, seigneur de Saint-Marcq, de la terre et baronnie de Taintegnies, située dans le Tournésis, de Geugnies et de Blafart dit Jollain, il s'établit avc sa mère dans les Pays-Bas autrichiens, créé baron en 1777, x Marie-Thérèse de Blondel de Drouhot, °1757, †1789, fille héritière de Louis de Blondel, dit baron de Drouhot, et de Marie-Catherine Corps des Gouttes

XIII/1 - Marie-Thérèse le CLEMENT de TAINTIGNIES, †Bruxelles 25 décembre 1863 x Henri Helman, vicomte de Grimberghe, selon la Première liste des Nobles en 1825, obtint en 1782 l'érection de la terre de Longueville en baronnie, °Bruxelles 21 avril 1753, †1828 [GAR1834]][Le Soir du 20 juillet 1999][Inventaris onroerend erfgoed]

XIV/1 - Vicomte Louis Marie Joseph Hubert HELMAN de GRIMBERGHE, °Wurtzbourg 23 mai 1795, x Sophie Louise Françoise Lacuée de Cessac, †1870, fille de Gérard, comte de Cessac, et de Louise Blanc de Brantes

XV/1- Vicomte Gérard Armand Roger HELMAN de GRIMBERGHE, °Paris 28 février 1830, †Bruxelles 27 novembre 1879. Ministre plénipotentiaire de la Belgique près de la Porte ottomane (Constantinople). « Le vicomte Helman de Grimberghe en qualité de dernier héritier de sa famille avait accumulé une fortune colossale. Décédé à l'âge de 49 ans, en sa demeure de la rue des Comédiens à Bruxelles, le vicomte diplomate (Constantinople, Madrid, ...) abandonna la majeure partie de sa fortune à ses deux fils naturels et une somme de 500.000 F (100 millions en francs d'aujourd'hui) à la caisse des Hospices civils de Bruxelles. Sa déclaration de succession fait état d'une fortune impressionnante pour l'époque puisqu'elle présente un actif net de plus de 14 millions (2,8 milliards). Ce qui en fait pour l'année 1879 une succession record. Pour trouver mieux, il faut prendre celle du prince de Ligne qui laisse à la même époque un héritage de 28,8 millions » [Le Soir, 20 juillet 1999].

Il eut deux fils naturels avec Rose-Elise Kürz, †Berne 28 septembre 1873, que Gérard reconnaît peu avant sa mort (par acte notarial daté du 12 octobre 1879)

XVI/1 - Vicomte Roger Armand Oscar HELMAN de GRIMBERGHE, °Könitz-canton de Berne 25 février 1864, †Berne 9 octobre 1945. ‘En 1889, le peintre de portraits J. Tosseyn réalise le portrait de Roger ; il est actuellement repris dans la collection de la commune de Grimbergen. Sans postérité.

XVI/2 - Jules Edmond Adelbert HELMAN de GRIMBERGHE, °Könitz-canton de Berne 27 février 1865, +Paris 10 mai 1920. Peintre. Actif à Bruxelles dans les années 80, il y participe à l'«Exposition Générale des Beaux-Arts» en 1884 («Vue de Temse»). A Bruxelles, il se lie d'amitié avec Camille Wauters et voyage avec lui en Orient. Prédilection pour les paysages, les panoramas urbains. A habité quelque temps avec son frère Roger à Willebroek. Il devient président de l'Harmonie Royale Sainte-Cécile en 1890. Une place de Willebroek porte son nom.

Il a également participé à l'«Exposition Universelle et Internationale de Bruxelles» en 1910; à cette époque il était déjà installé à Paris où il a participé aux Salons de la «Société des Artistes Français» entre 1890 et 1912. Egalement représenté aux expositions du «Palais de Glace» à Munich entre 1895 et 1901. Un portrait de cet artiste par A. Markelbach se trouve à la Maison communale de Willebroek.

XIII/2 – Auguste le CLEMENT de TAINTIGNIES, °1779, †1818, x Joséphine de Béthune, °1782, †1847, chanoinesse de Neuville, fille du prince Eugène de Béthune-Hesdigneul, et d'Albertine le Vaillant de Bousbèque

XIV/1 – Charlotte le CLEMENT de TAINTIGNIES, °8 novembre 1810, x Compiègne 26 octobre 1829 comte Alfred François de Beaurepaire, ° Saint-Germain-en-Laye 18 avril 1806

XV/1 – Edouard Joseph de BEAUREPAIRE

XV/2 – Henri Hubert de BEAUREPAIRE

XIV/2 – Zélie le CLEMENT de TAINTIGNIES, °1813, †1891, Dame de Taintignies, x Jules Xavier Saguez de Breuvry, °1805, †1876, maire de Saint-Germain-en-Laye

XV/1 – Berthe SAGUEZ de BEUVRY, °ca 1840, x Louis Capitain de Clacy, °ca 1835

XVI/1 - Louise CAPITAIN de CLACY, °1865, †1934, x Raymond van de Kerchove, °1851, †1905

XIII/3 – Louis-Amoral le CLEMENT de TAINTIGNIES, °1789, †1834, reçu page de la cour de France, officier de cavalerie, officier d'ordonnance de l'empereur Napoléon x Amélie de Ville, °1795, †1865. Dont entre autres :

XIV/2 – Célénie le CLEMENT de TAINTIGNIES, °1821, x comte Alexandre Batowski, °Paris 18 avril 1804, † Moëthoff 28 février 1858

XV/1 – Dorothée BATOWSKI, x Adolf Beissel von Gymnich

XIV/3 - Baron Philippe-Hubert le CLEMENT de TAINTIGNIES, °1823, †1869, secrétaire de légation, x Mathilde Walsh, fille du comte Alfred Walsh et de Stella Stanhope

XV/1 - Marie-Philippine le CLEMENT de TAINTIGNIES, °1848, x Bruxelles 12 septembre 1868 Edouard Roussille, °Mons 9 décembre 1843

XV/2 – Isabelle le CLEMENT de TAINTIGNIES, °1849, x Bruxelles 21 mars 1870 Cecil Alfred Hughes, °London 26 août 1845

XV/3 - Aline Estelle le CLEMENT de TAINTIGNIES, °Taintignies 1861, †1906 x Bruxelles 1885 François Charles de Herissem, libre baron, ° Assevent (Nord) 1834, †1890 (mariage dissous). Dont entre autres : Baronne Marie de HERISSEM, °1873, x baron Francisque Rolland, °1857, commandant dans l'armée française

XII/3 – Marie-Thérèse le CLEMENT de SAINT-MARCQ, °1752, †1817, dame de la Caignarde et de la Vichte, x Pierre d'Herbais, °1754, †1815, chevalier, vicomte de Thun-Saint-Martin, seigneur du Hontoy, Hamel-Rieux, Pépinghem, du Quesnel, Villecassau, vicomte et châtelain de la ville de Cambrai et du Cambrésis. Dont entre autres :

XIII/1 - Marie-Louise d’HERBAIS, °1778, x 1805 Philippe-François d'OSTREL, baron de Flers, chevalier, maire de Flers (voir ci-avant d'Ostrel, degré XII/1)

XIII/5 – Antoine d'HERBAIS de THUN, °1786, †1832, vicomte de Cambrai, admis dans les gardes du corps du Roi, compagnie de Luxembourg en 1814, avec rang de lieutenant de cavalerie, démissionna en 1816, maire de Thun-Saint-Martin, x 1818 Marie-Françoise des Bleumortiers de Mauville, °1801, †1863. Dont entre autres :

XIV/1 – Henri d'HERBAIS de THUN, °1819, †1871, chevalier, vicomte de Thun-Saint-Martin, vicomte de Cambrai, x 1860 Maire-Félicie de Robaulx de Beaurieux, °1840. Dont entre autres :

XV/2 - Charles-Henri d'HERBAIS de THUN, °1862, vicomte de Cambrai, ingénieur des arts et manufactures, x 1892 Justine d'Arripe, °1863

XVI/1 - Solange d'HERBAIS de THUN, °1894

XVI/2 - Louise d'HERBAIS de THUN, °1897

XVI/3 - Simonne d'HERBAIS de THUN, °11 mars 1900, x 1924 Jean Henri Massiet du Biest, °Dunkerque 17 janvier 1890, †1964, archiviste.  MASSIET DU BIEST, FERRAGU, LE BESCHU de CHAMPSAVIN, SEMICHON

XIV/5 – Charles-Henri d’HERBAIS de THUN, °1825, †1903, vicomte de Cambrai, x (1863) Pharaïlde Dubois, °1833. Dont entre autres :

XV/1 – Constance d'HERBAIS de THUN, °1865

XV/3 – Victor d’HERBAIS de THUN, °Soignies 26 septembre 1868, †Neufvilles 8 juin 1910, docteur en droit, a déclaré en 1890 réclamer la qualité de Belge, x 16 avril 1902 Gaëtane van Male de Ghorain, °1870, †1957. Dont Gaëtan, °1904; Victor, °1906

XV/6 – Alphonse d'HERBAIS de THUN, °Soignies 16 juin 1877, a fait en 1897 la déclaration pour réclamer la qualité de Belge, x Zwijnaerde 17 avril 1912 Léonie Le Fevere de Ten Hove, °Gand 12 avril 1880, †Uccle 4 juin 1949

XIII/6 - Marie-Adélaîde d'HERBAIS de THUN, °1788 x N. Zwalinski Anglazow, gentilhomme polonais, colonel au service de Russie, dont elle eut six enfants, entre autres plusieurs fils tués à la défense de Sébastopol, et des filles mariées en Podolie

XII/4 – Chevalier Philippe-Louis le CLEMENT de SAINT-MARCQ, °1755, †château de Luigne 16 mai 1836, seigneur des Mazures, officier au régiment Royal-Suédois au service de France, obtint du roi Guillaume Ier en 1827, reconnaissance du titre de chevalier héréditaire, titre qui est porté par tous ses descendants mâles, x Albertine Beghin, °14 février 1774, † château de Luigne 3 juillet 1831

XIII/1 – Félicité le CLEMENT de SAINT-MARCQ, x Pierre Du Pont, °1795, †1878, officier d'artillerie comptant cinquante-et-une années de service actif (de 1812 à 1863), sept campagnes (dont la bataille de Ligny le 16 juin 1815 et le siège de la citadelle d'Anvers en 1832), colonel en 1836, général-major en 1843, il fut ministre de la guerre dans le cabinet formé cette année, jusqu'en 1846, aide-de-camp du Roi depuis 1846, lieutenant-général depuis 1853, commandant d'une division territoriale depuis 1854, nommé inspecteur général de l'artillerie en 1859 et en exerça les fonctions jusqu'en 1863

XIV/1- Félicitée DU PONT, °1827,†1908

XIV/2 – Alexandre DU PONT, °1829, †1874, officier de cavalerie, major en 1872 à la place de Gand x (1860) Marie-Isabelle Staes, °1832, †1918. Dont entre autres :

XV/1 - Alexandre DU PONT, °1861, †1933, mort sans postérité x Marie-Anna Kupferschlaeger, °1859,†1898 xx Rosalie Godderie xxx Marie-Sidonie van Petegem, †1915 xxxx Olga Smith, °1883, †1930

XIV/3 – Pierre-Louis DU PONT, °1833, †1920, officier d'artillerie, colonel en 1886, désigné pour commander la province d Liège en 1891, nommé la même année général-major, il continua ce commandement x (1860) Marie-Elisabeth Staes, °1839,†1913

XV/1 - Marie-Elisabeth, DU PONT °1860 x (1881) (mariage dissous) Claude Zboinski, °1839, †1901, dont la famille est originaire des comtes en Prusse, officier d'artillerie, nommé major en 1894

XV/2 – Andrée DU PONT, °1870 x (1895) Georges Pascal d'Aix, °1862, docteur en droit, consul général de France

XIII/2 - Chevalier Alexandre le CLEMENT de SAINT-MARCQ, °1801, †1852, x Joséphine Jammot, °1807, †1891

XIV/1 - Chevalier Alexandre le CLEMENT de SAINT-MARCQ, °1829, †1873, x Catherine Staes, °1833, †1913. Dont entre autres :

XV/1 – Marguerite le CLEMENT de SAINT-MARCQ, °1858, †1938 x Clément Pilloy, °1844, †1914

XV/2 – Isabelle le CLEMENT de SAINT-MARCQ, °1862, †1943, x Vassili Martinovitch, °1858, †1922

XV/4 - Chevalier Georges le CLEMENT de SAINT-MARCQ, °1865, †1956, major du Génie, x Marie van Cauwenberghe, °1862, †1943. Dont : Madeleine, °1888 x Regnier Vivario, °1887 ; Jeanne, °1890, x Joseph Deschamps, °1885, †1941, ingénieur

XIV/2 - Chevalier Albéric le CLEMENT de SAINT-MARCQ °1838, †1907, x Charlotte de Fabribeckers, °1848, †1881  le CLEMENT de SAINT-MARCQ, BIONDI MORRA, BRUCATO MIRONE, CARPENTIER de CHANGY, de CATERS, de GHELLINCK VAERNEWYCK, d’HOOP, MOREAU de BELLAING, O’KELLY de GALWAY, OLDENHOVE de GUERTECHIN, STUBBE

XIII/3 - Chevalier Philippe le CLEMENT de SAINT-MARCQ, °château de Luigne 28 décembre 1803, †château de Kain-lez-Tournai 4 février 1876, x Tournai 23 mai 1832 Justine le Maistre d'Anstaing, °Tournai 2 janvier 1806, †château de Kain-lez-Tournai 4 mai 1860. Dont entre autres :

XIV/ 2 - Chevalier Ernest le CLEMENT de SAINT-MARCQ, °1835, †1880, capitaine aux Zouaves pontificaux x Antoinette Secret, °1853. Dont entre autres :

XV/1 – Lia le CLEMENT de SAINT-MARCQ, °1879, x Armand Latteur, °1856, officier de cavalerie, xx Armand Berwaert, °1888, †1950, mariage dissous en 1939

XIV/3 – Laure le CLEMENT de SAINT-MARCQ, °Gand 18 mars 1838, †château du Fay à Cobrieux (Nord) 4 mars 1927, inhumée à Cobrieux, membre du Tiers-Ordre de Saint Dominique, x 25 janvier 1860 baron Fernand Louys de la Grange, °26 janvier 1838, †château du Fay à Cobrieux (Nord) 9 juin 1904, ancien Aspirant de la Marine Impériale, Capitaine au 48ème de Marche puis Chef de Bataillon d'Infanterie Territoriale, blessé à Gravelotte d'un biscaillen dans la cuisse, Chevalier de l'Ordre Impérial de la Légion d'Honneur  LOUYS de LA GRANGE, de BROUWER, CLEENEWERCK de CRAYENCOUR, DESCLEE de MAREDSOUS, DIERCKX, LOUVEAUX, DUMONT de CHASSART, d’OULTREMONT, van PRAET d’AMERLOO, PHILIPPE, REGOUT, RITTWEGER de MOOR, de SELLIERS de MORANVILLE, STANDAERT

XII/5- Philippe-Auguste le CLEMENT de SAINT-MARCQ, †1831, seigneur de Grand-Bus, Lobel, enseigne aux gardes wallonnes au service d'Espagne en 1776, sous-lieutenant en 1782, capitaine de grenadiers en 1794, lieutenant-général commandant l'armée de Valence chargé de la défense de Sarragosse contre les Français, il remplaça Palafox dans le gouvernement de cette place à la fin du siège et fait prisonnier de guerre à la reddition de la ville, emmené en France, où il résida jusqu'en 1814, x Gabrielle de Jorda  le CLEMENT de SAINT-MARCQ, d’ASTORG, de BARONCELLI-JAVON, de SCHAUENBURG

X/10 - Marie-Claire d’OSTREL, élevée à Saint-Cyr. Elle testa le 23 janvier 1758, x cm 20 février 1726 Louis-François de Dion, baron de Dion, °1698, †1753, seigneur de Wandomme, Couppelles, Wailly, de Montville et baron de Ricquebourg, veuf en premières noces de Marie-Cécile de Salperwick de Grigny, veuf en secondes noces de Françoise de Bryas de Royan, fils de Jean et de N. la Haye de Hesecque; ils eurent 6 fils et 3 filles [ALL1816, p. 465 à 470].

XI/1 – Antoine-Joseph de DION, chevalier, seigneur de Ricquebourg, capitaine au régiment de la Ville-Marine, x Josèphe-Ulphe de Brunel de Bertrancourt, dont entre autres

XII/2 – Jean-Baptiste de DION-RICKEBOURG, chevalier, °28 septembre 1768, baron de Dion-Rickebourg, ancien officier au régiment d’Auxerrois, infanterie, a émigré en 1791, a fait les campagnes dans l’armée de monseigneur le duc de Bourbon, jusqu’au licenciement ; de là il a servi dans l’armée anglaise, et a passé ensuite dans le royaume de Suède où il a servi dans la marine, x 29 avril 1802, Madeleine de Miremont

XIII/1 – Charles de DION-RICKEBOURG, °9 avril 1803

XIII/2 – Henriette de DION-RICKEBOURG

XIII/3 – Marie-Louise de DION-RICKEBOURG

XII/3 – Marie-Jéromette de DION-RICQUEBOURG, x Louis Constant de DION-WANDONNE, son cousin-germain (voir ci-après génération XII/1)

XI/2 – Henri de DION, mort chanoine de la métropole de Cambrai

XI/3 – Louis-François de DION, chevalier, ° Wandonne 26 septembre 1723, baron de Dion-Wandonne, seigneur de Wandonne, Coupelle, Laisselie, Brucq, etc., x cm 31 octobre 1747 Anne-Josephe de Preud’homme-d’Hailly, fille d’Antoine et de dame Antoinette d’Ongnies-de-Courrière

XII/1 – Louis-Constant de DION, chevalier, °30 janvier 1750, baron de Dion-Wandonne, seigneur de Wandonne et autres lieux, x Marie-Jéromette de DION-RICKEBOURG, sa cousine-germaine, fille d’Antoine et de Josèphe de Brunel de Bertrancourt (voir génération XII/3 ci-dessus)

XIII/1 – Philippe de DION, chevalier, °4 novembre 1797, baron de Dion-Wandonne, gendarme de la garde du roi en 1814

XIII/2 – Charles de DION, chevalier, °4 novembre 1797 (frère jumeau du précédent), baron de Dion, officier de la garde nationale du Pas-de-Calais

XIII/3 – Henri-Tranquillain de DION, chevalier, °25 octobre 1799

XIII/4 – Sophie-Marie de DION, °21 août 1800

XII/2 – Charles-Louis de DION, chevalier, °7 avril 1752, marquis de Dion-Malfiance, ancien lieutenant-colonel d’infanterie au service de Sa Majesté Catholique, premier aide-major aux Gardes Wallonnes. Il s’est trouvé à l’expédition d’Alger et aux siège et blocus de Gibraltar, x 1er août 1784 Marie-Anne le Sergeant, fille d’Emmanuel, éc., ancien maïeur de la ville de Saint-Omer. Sans postérité.

XII/3 – Antoine-Alexandre de DION, chevalier de Dion, ° Hesdin janvier 1754, † château de Wandonne 1er décembre 1788, sans avoir contracté d’alliance

XI/4 – Guillaume-Stanislas de DION, ° château de Wandonne 3 octobre 1737, † à Grand-Rilcourt, religieux à l’abbaye de Saint-Wast

XI/5 – Joseph-Constant de DION, chevalier, °1741, ancien capitaine au régiment de la Vieille-Marine, chevalier de l’ordre royal et militaire de Saint-Louis. Il a émigré en 1791 et fait la campagne de 1792 dans la compagnie noble de sa province.

XI/6 – Alexandre de DION, † 1809, chanoine de la métropole de Cambrai. Il avait émigré en 1791.

XI/7 – Claire-Rosalie de DION, ° 3 novembre 1722, chanoinesse au chapitre de la Reine à Bourgbourg

XI/8 – Isabelle de DION, ° 3 novembre 1732, † Tournai

XI/9 – N. de DION, morte en 1780

Livre de raison des Séjournet | tome 3 | DESCENDANCE FÉMININE Édition | Eric de Séjournet © 2010-2016

Les commentaires sont fermés.